LES STIMULANTS

Les stimulants, parfois appelés « uppers », augmentent temporairement la vigilance et l’énergie. Les drogues de la rue les plus utilisées qui généralement tombent dans cette catégorie sont la cocaïne et les amphétamines.

Les stimulants sur ordonnance se présentent sous forme de comprimés ou de capsules. Mal consommés, ils sont avalés, injectés sous forme liquide ou écrasés puis sniffés.

EFFETS A COURT TERME

Les effets à court terme des stimulants comprennent l’épuisement, l’apathie et la dépression — « des hauts » et « des bas » qui s’enchaînent. C’est cet épuisement immédiat et durable qui mène rapidement le consommateur de stimulants à vouloir encore de la drogue. Bientôt il n’essaye même plus de « planer », il essaye seulement de se sentir « bien » — de ressentir une quelconque énergie.

EFFETS A LONG TERME

Les stimulants peuvent créer une dépendance. Les doses élevées répétées de certains stimulants sur une courte période peuvent mener à un sentiment d’hostilité ou de paranoïa. De telles doses peuvent également avoir comme conséquence de fortes fièvres et un rythme cardiaque irrégulier.

 

Pour plus d’informations sur la consommation abusive de stimulants sur prescription, voyez La vérité sur la consommation abusive de Ritaline.



NOMS COURANTS


BRAND NAMES Ritalin Concerta Biphetamine Dexedrine STREET NAMES R-ball Skippy The smart drug Vitamin R JIF Kibbles and bits Speed Truck drivers Bennies Black beauties Crosses Hearts LA turnaround Uppers