L’ABUS D’ANTIDOULEURS SUR PRESCRIPTION

Alors que la consommation de nombreuses drogues de la rue est en léger déclin aux États-Unis, l’abus de médicaments sur prescription augmente. En 2007, 2,5 millions d’Américains ont abusé, pour la première fois, de médicaments sur prescription, comparé aux 2,1 millions de personnes qui consommaient du cannabis pour la première fois.

Chez les jeunes, les médicaments sur prescription sont les drogues les plus couramment consommées après le cannabis, et presque la moitié des jeunes qui abusent de médicaments sur prescription prennent des antidouleurs.

Pourquoi tant de jeunes se tournent-ils vers les médicaments sur prescription pour planer ?

Selon les études, environ 50 % des jeunes pensent que prendre des drogues sur ordonnance est bien plus sûr que de prendre des drogues illégales de la rue.

Ce que la plupart de ces jeunes ne savent pas, c’est le risque qu’ils courent en consommant ces drogues très puissantes qui altèrent la conscience. Une consommation prolongée d’antidouleurs peut mener à la dépendance, même pour les gens auxquels ils ont été prescrits pour raisons médicales et finissent par tomber dans le piège de l’abus et de la dépendance.

Dans certains cas, les dangers des antidouleurs sont révélés trop tard. En 2007, par exemple, l’abus de l’antidouleur Fentanyl a tué plus de 1000 personnes. Il a été établi que cette drogue était trente à cinquante fois plus puissante que l’héroïne.