QU’EST-CE QUE LE CANNABIS ?

Le cannabis est le mot utilisé pour désigner les fleurs, les graines et les feuilles séchées du chanvre indien. Dans la rue, on l’appelle astro turf, pot, herbe, foin, huile, pneu, ganja, teuch, fumette, dope, chanvre, marie-jeanne, chichon, résine et thé du Texas.

Le haschich est une forme proche de cette drogue, faite à partir des résines du chanvre indien. Appelé également « chocolat », « hash » ou « shit », il est environ 6 fois plus fort que le cannabis.

Le mot « cannabis » décrit n’importe quelle drogue extraite du chanvre indien (plante également appelée « cannabis sativa »), y compris la marijuana et le haschich.

Quel que soit son nom, cette drogue est un hallucinogène, une substance qui déforme la façon de percevoir l’environnement.

Ses effets proviennent avant tout d’un de ses principaux composés chimiques, le « tétrahydrocannabinol » (THC). La quantité de THC présente dans un joint est assez variable, mais en moyenne le taux de THC a fortement augmenté ces dernières années.

Comment le consomme-t-on ?

Le cannabis est un mélange de feuilles séchées, de tiges, de fleurs et de graines provenant du chanvre. Il est généralement de couleur verte, marron ou grise.
Le haschich est une résine ocre, brune ou noire qui est séchée et pressée sous forme de barre, de bâtonnet ou de boulettes. Lorsque le cannabis et le haschich sont fumés, ils ont une odeur douceâtre très particulière.

Le cannabis est la drogue illégale la plus couramment consommée dans le monde. Une enquête menée en 2007 a révélé que 14,4 millions de personnes aux États-Unis avait fumé du cannabis au moins une fois au cours du mois précédent.

Le cannabis est généralement fumé sous forme de cigarette (joint), mais peut aussi être fumé avec une pipe. Moins souvent, il est mélangé à la nourriture ou infusé comme du thé. Parfois, les utilisateurs ouvrent des cigares et retirent le tabac, le remplaçant par de l’herbe : ceci s’appelle un « blunt ». Parfois, les joints et les blunts sont mélangés à d’autres drogues plus puissantes, comme le crack, la cocaïne ou la poudre d’ange (phencyclidine, ou PCP : un hallucinogène puissant, connu pour créer des comportements violents et des réactions physiques comme des crises cardiaques, un coma et même la mort).

Quand une personne fume un joint, elle en ressent généralement l’effet en quelques minutes. Les sensations immédiates — accélération du rythme cardiaque, perte de coordination et d’équilibre, sensation d’irréalité « comme dans un rêve » — sont à leur paroxysme dans les 30 premières minutes. Ces effets à court terme disparaissent généralement en deux ou trois heures, mais ils peuvent durer plus longtemps, selon la quantité absorbée, la puissance du THC et la présence d’autres drogues dans le mélange.

Le consommateur moyen inhale plus de fumée et la conserve plus longtemps que celle d’une cigarette ; un joint crée donc un grave effet sur ses poumons. Au-delà des problèmes de maux de gorge et de poitrine, il a été démontré qu’un joint est aussi cancérigène que la fumée de 5 cigarettes.

Les conséquences psychologiques du cannabis sont également graves. Les consommateurs de cannabis ont une mémoire et des aptitudes mentales moins bonnes que ceux qui n’en prennent pas.

Les animaux auxquels des chercheurs ont donné du cannabis ont également souffert de lésions au cerveau.



NOMS COURANTS


CANNABIS : Astro turf Teuch Blunt Boom Chronic Fumette Dope Gangster Ganja Moquette Chanvre Herbe Résine J Kiff Marie-Jeanne Nederweed Pot Purple haze Chichon Savonnette Smoke Skunk Super skunk Thé du Texas Foin Huile Pneu HASCHICH : Chocolat Hasch Shit