EFFETS À COURT TERME

  • Sensations altérées
  • Panique
  • Anxiété
  • Coordination insuffisante des mouvements
  • Réflexes amoindris
  • Après s’être senti mieux, le consommateur se sent endormi ou déprimé 
  • Accélération du rythme cardiaque (et risque d’attaque)

Effets à LONG terme

  • Résistance aux maladies communes diminuée (rhume, bronchite, etc.)
  • Affaiblissement du système immunitaire
  • Troubles de croissance
  • Augmentation de cellules anormales dans le corps
  • Réduction des hormones mâles
  • Destruction rapide des fibres pulmonaires et lésions au cerveau parfois irréversibles
  • Capacité sexuelle réduite
  • Difficultés à étudier : aptitude réduite à apprendre et à retenir l’information
  • Apathie, somnolence et manque d’enthousiasme
  • Changement de personnalité et de tempérament
  • Inaptitude à comprendre les choses clairement

« Cela commence comme un jeu, quand ton meilleur pote te dit que t’es pas “cap” de fumer un joint et d’avaler un demi. J’avais 14 ans à ce moment là. Après sept ans de drogue et d’alcool, je me suis retrouvé au bout du chemin de la dépendance. Je ne ressentais plus d’euphorie, je le faisais juste pour rester à peu près normal.

« Puis j’ai commencé à avoir des sensations négatives vis à vis de moi-même et à ne plus croire en mes propres aptitudes. Je détestais cette paranoïa.1 Je détestais regarder sans arrêt derrière moi. Je détestais vraiment ne pas faire confiance à mes amis. J’étais devenu si paranoïaque que j’ai réussi à faire fuir tout le monde pour me retrouver dans une situation terrible dont personne n’a envie — je me retrouvais seul. Je me réveillais le matin, je commençais à en prendre et je continuais toute la journée. » Paul

 

  1. 1. paranoïa : suspicion, méfiance ou peur des autres.