EFFETS DES DROGUES PAR INHALATION

Effets à court terme

La plupart des drogues par inhalation agissent directement sur le système nerveux et produisent des effets altérant le mental. En quelques secondes, l’utilisateur ressent une certaine ébriété et rencontre d’autres effets similaires à ceux de l’alcool. Il existe une série d’effets au moment de l’inhalation ou peu après, notamment :

  • Difficulté à articuler
  • Semble soûl, étourdi ou abruti
  • Incapacité à coordonner les mouvements
  • Hallucinations et illusions
  • Hostilité
  • Apathie
  • Jugement altéré
  • Inconscience
  • Maux de tête violents
  • Rougeurs autour du nez et de la bouche
  • L’inhalation prolongée de ces produits chimiques peut accélérer et perturber le rythme des battements du cœur, causer une défaillance cardiaque et entraîner la mort en quelques minutes
  • La mort par suffocation peut se produire quand l’oxygène dans les poumons est remplacé par le produit chimique qui s’introduit ensuite dans le système nerveux central, ce qui provoque un arrêt respiratoire

Effets à long terme

Les personnes consommant des drogues depuis longtemps ont souffert de :

  • Faiblesse musculaire
  • Désorientation
  • Un manque de coordination
  • Irritabilité
  • Dépression
  • Dommages sérieux et parfois irréversibles au cœur, au foie, aux reins, aux poumons et au cerveau
  • Une dégradation de la mémoire, une diminution de l’intelligence
  • Perte de l’audition
  • D’atteintes à la moelle osseuse
  • Ou ont trouvé la mort suite à une insuffisance cardiaque ou une asphyxie (perte d’oxygène)

L’utilisation chronique de drogues par inhalation a été associée à un certain nombre de sérieux problèmes de santé. Sniffer de la colle et des diluants provoque des problèmes de reins. Sniffer du toluène et d’autres solvants peut endommager le foie. L’abus de drogues par inhalation a aussi entraîné une dégradation de la mémoire et une diminution de l’intelligence.