LES DROGUES PAR INHALATION CRÉENT-ELLES UNE DÉPENDANCE ?

Les drogues par inhalation peuvent entraîner une dépendance physique et psychologique. Les utilisateurs signalent un fort besoin d’utiliser ces produits, en particulier après une utilisation prolongée de plusieurs jours.

Les consommateurs habituels qui arrêtent les drogues par inhalation souffrent de symptômes de manque comme la nausée, une sudation excessive, des crampes musculaires, des maux de tête, des refroidissements, une agitation, avec des tremblements et des hallucinations. Dans des cas sévères, le manque peut entraîner des convulsions.

« Demain, c’est la sixième année où nous commémorerons la mort de notre fils Justin. Il avait 16 ans. Il est mort d’intoxication après avoir inhalé un désodorisant. Sa mort inutile a sérieusement ébranlé tous ceux qui le connaissaient. Justin était un bon élève qui aimait la vie et montrait un grand enthousiasme... Il était une source d’inspiration pour de nombreuses personnes... S’il avait su les risques qu’il prenait, il serait peut-être ici avec nous aujourd’hui. Cette question me hantera toujours. » Jackie