LES EFFETS DESTRUCTEURS DE L’HÉROÏNE

La drogue c’est la mort. Si tu ne fais rien pour en sortir, tu finiras par en mourir. Être toxicomane, c’est être emprisonné. Au début, tu penses que les drogues sont tes amies (elles vont t’aider à fuir les choses ou les sentiments qui te tracassent). Mais bientôt, tu te réveilles en ne pensant qu’à la drogue.

« Alors tu passes toute ta journée à en chercher ou à en prendre. Tu es défoncé pendant tout l’après-midi. Le soir, tu t’endors grâce à l’héroïne. Et tu ne vis plus que pour ça. Tu es en prison. Tu te tapes la tête contre les murs, sans arrêt, mais tu n’arrives nulle part. À la fin, ta prison devient ta tombe. » Sabrina

 


LES DÉGÂTS IMMÉDIATS : Les premiers effets de l’héroïne sont une augmentation des sensations, un « rush ». Cela s’accompagne souvent d’une bouffée de chaleur et d’une bouche sèche. Quelquefois, les premières réactions peuvent aller jusqu’à des vomissements ou à de sévères démangeaisons.

Après la disparition de ces effets, le consommateur va somnoler pendant quelques heures. Les fonctions vitales du corps, comme la respiration ou le rythme cardiaque, diminuent.

Quand les effets de la drogue diminuent, le toxicomane est très rapidement en manque. S’il n’arrive pas à se procurer une dose, il commence à ressentir le manque. De nouvelles sensations physiques et mentales extrêmement éprouvantes pour le corps surviennent jusqu’à la prise de la prochaine dose d’héroïne. Les symptômes du manque sont l’insomnie et différents maux tels que des douleurs dans les os, de la diarrhée, des vomissements et un sentiment de malaise très prononcé.

L’euphorie intense qu’un consommateur cherche à obtenir ne dure que quelques minutes. S’il prend régulièrement de l’héroïne, il devra augmenter la dose pour se sentir simplement « normal ».

Effets à court terme

  • « Rush »
  • Détresse respiratoire
  • Fonctions mentales embrouillées
  • Nausées et vomissements
  • Transpiration, somnolence
  • Hypothermie (température corporelle inférieure à la normale)
  • Coma ou décès (suite à une overdose)