LES VICTIMES LES PLUS JEUNES

Lorsqu’il est consommé par des femmes enceintes, l’alcool passe dans le sang, traverse le placenta et est absorbé par le fœtus.

L’alcool peut endommager un fœtus à tout stade de la grossesse, mais le risque est particulièrement sérieux durant les premiers mois. Il existe un risque d’anomalies à la naissance liées à l’alcool, comme des problèmes de croissance, une difformité faciale et des dommages au cerveau et au système nerveux.

Photo credit: Lisa Grissinger

Une série de tragédies

Au cours des dernières décennies, de nombreux artistes, musiciens et écrivains talentueux sont morts à cause de l’alcool. Pour n’en nommer que quelques-uns :

L’abus d’alcool a provoqué la mort tragique du batteur du groupe Led Zeppelin, John « Bonzo » Bonham, célèbre pour son solo sur la chanson « Moby Dick ». Alors qu’il était au milieu des répétitions en vue d’une prochaine tournée, on l’a retrouvé mort, étouffé par son vomi, après une nuit de beuverie.

Guitariste de Def Leppard. Gros buveur, il est mort dans sa maison de Londres d’une combinaison fatale d’alcool et de drogues.

Musicien américain, batteur des Byrds. Après avoir bu beaucoup d’alcool pendant trente ans, il est mort d’une cirrhose du foie.

Chanteur de rock écossais et principal chanteur du groupe Sweet. Son problème d’alcool l’a obligé à quitter le groupe en 1978 ; il l’a rejoint à nouveau quelques années plus tard, mais la boisson avait endommagé sa santé et il est mort d’une cirrhose du foie en 1997.

Acteur britannique célèbre pour ses rôles dans Oliver!, Women in Love, les Trois Mousquetaires et Gladiateur. Il est mort d’une crise cardiaque pendant une pause au cours du tournage du film Gladiateur. Il était complètement ivre après avoir bu 3 bouteilles de rhum, 8 bouteilles de bière et de nombreux doubles whisky.